Conférenciers

 Mounsif_Ibnoussina.png.jpg-  Ibnoussina Mounsif : Université  Cadi Ayyad  F.S., Samlalia, Marrakech Maroc 

 

Bruno Marques: Faculté d’ingénierie, Université de Porto Portugal

Architecte, docteur en architecture et en génie civil. En plus de ces activités d'enseignement universitaire, depuis 1998, dans la construction et l'architecture. Mr Bruno développe, depuis 2004,  un axe de recherche dans le domaine de l'architecture bioclimatique et durable. Entre 2011 et 2014, il a coordonné le groupe "ECO-DEVELOPPEMENT SUSTAIN EN AFRIQUE" au Centre d'études africaines de l'Université de Porto. Il est actuellement professeur d'architecture à la Faculté d'architecture et d'arts - Université Lusiada à Porto, et chercheur à LFC-Construct, Faculté des ingénieurs à Porto. FEUP, Portugal. Depuis 2013, Il est soutenu, par une bourse de FCT pour la recherche postdoctorale dans le domaine thématique de l'Architecture durable, dans les pays en développement. Mr Bruno intègre plusieurs comités éditoriaux de revues scientifiques et de congrès internationaux.

- Bounakhla Moussa:  Division, Sciences  de le Terre et Environnent, CNESTEN, Maroc

 Chercheur au Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN).Responsable de la Division Sciences de la Terre et de l'Environnement (DSTE). Expert de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) dans le domaine des techniques analytiques nucléaires et de la pollution atmosphérique. Consultant Scientifique de deux projets régionaux de l’AIEA en Afrique. Coordonnateur de nombreux projets avec l’AIEA et dans le cadre de la coopérati on bilatérale avec la France, l’Espagne, la Hongrie et les Etats-Unis d’Amérique (USA).Directeur d’une vingtaine de thèses de doctorat. Auteur d’une soixantaine d’articles scientifiques.

 - Fratini Fabio: Université Florence, Départ. Architecture DIDA, Italie

 Diplômé en sciences géologiques à l'Université de Florence. Il travaille, depuis 1984, comme chercheur au CNR-Institut pour la conservation et la promotion du patrimoine culturel de Florence. Son activité de recherche concerne l'archéométrie des matériaux en pierre, des briques, de la terre cuite, des matériaux de terre et des mortiers utilisés dans l'architecture et l'étude de leur phénoménologie de désintégration. Il est membre du comité scientifique du Congrès «Science et patrimoine culturel» qui a lieu à Bressanone depuis 1985 et participe à l'activité du Comité normal pour la normalisation, actuellement UNI-Normal. Il est également Co-auteur de plus de 280 articles scientifiques.

 Mecca Saverio , Université Florence, Départ. Architecture DIDA, Italie

Architecte et professeur titulaire de production de bâtiments à l'Université de Florence, est Doyen du département de l'architecture DIDA de l'Université de Florence depuis janvier 2013 et président de la CUIA (Conferenza Universitaria Italiana di Architettura), l'Association italienne des universités d'architecture. Il travaille activement dans la recherche académique sur la gestion de la construction et sur le patrimoine architectural local et indigène. Au cours des dernières années, il a travaillé activement dans des projets européens sur les systèmes de connaissances architecturales vernaculaires. Il a également travaillé comme architecte dans la conception et la gestion de projets architecturaux.

-Barka Bouazza: Directeur National du Programme de Valoristation durable des Ksours et  Kasbahs,  Maroc

Né le 6 février 1971 à Settat, marié et père de trois enfants, a une formation en sciences de gestion et droit privé. Il est titulaire d’un DESA en sciences de gestion de la FSJES Ain Chock, Casablanca et d’une licence en droit privé (Section française) de la FSJES Mohammedia de l’Université Hassan II. Son parcours professionnel est riche: il était cadre au secrétariat d’Etat chargé de l’Habitat; puis délégué provincial du Ministère à Kelaa des Sraghna. Ensuite il était Chef de division des études et de relations avec les professionnels du secteur Immobilier au Ministère de l’Habitat. M. Barka était chargé aussi d’études au Secrétariat Général du Ministère de l’Habitat. Actuellement M. Barka est Directeur National du programme de valorisation durable des ksour et kasbah du Maroc.

 

 Sebastien_Moriset.jpg- Moriset Sébastien: Laboratoire CRATerre Ecole Architecture, Grenoble France

Architecte, participe depuis 1993 aux activités d'enseignement et à la recherche appliquée sur les questions de gestion et de conservation du patrimoine. Il a contribué à 61 projets dans 39 pays d'Afrique, d'Asie centrale et des pays arabes. Il a préparé plusieurs nominations au patrimoine mondial, a élaboré des plans de gestion et a mis en place des programmes de conservation. Il est responsable du thème «Gestion participative du patrimoine» dans le programme scientifique du laboratoire AE et CC de Grenoble, Architecture, Cultures Constructives et Environnement à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Il enseigne également la construction et la conservation de l'architecture de terre pour des cours postdoctorales "DSA Terre" à Grenoble.

Rodrigo_Fernandez.jpg- Rodrigo Fernandez:  Saint Georges de Didonne, Genève,  Suisse

 D'origine uruguayenne ayant grandi à Genève, Rodrigo Fernandez a étudié à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Il s'est spécialisé dans les matériaux argileux dans le cadre de son Master puis son travail de Doctorat, terminé en 2009. Après quelques expériences professionnelles dans le domaine public et dans l'industrie de la terre cuite, il fonde en 2011 l'entreprise Terrabloc avec son associé architecte Laurent de Wurstemberger, dans le but de valoriser les déblais d'excavation terreux en les transformant en matériaux de construction écologiques.

 BrittaWolff.jpg- Wolff Britta: Université Justus von Liebig à Rostock, Allemagne)

Britta Wolff travaille depuis plusieurs années à titre de conférencière à l'Université des Sciences Appliquées de Wismar, en Allemagne. En tant que designer d'intérieur, ces séminaires sont axés sur la construction et la réhabilitation avec des matériaux naturels et écologiques. Depuis 2015, Britta Wolff propose des ateliers de restauration pour étudiants à la Kasbah de Tamnougalt au Maroc en collaboration avec Ait el Caid Elhassan et un soutien amical du CERKAS. Son sujet de recherche spécial est la protection des pièces de construction de terre avec de la citron vert: Tadelakt et Dess.

Christof_Ziegert.jpg- Prof. Christof Ziegert: Université de Technologie, Berlin, Allemagne)

Ingénieur consultant et arpenteur des «dommages aux constructions terrestres», agréé IHK-Berlin.Ingénieur consultant pour l'Association allemande du bâtiment à Berlin. Président du comité de normes «Earth Building NA 005-06-08 AA» à l'Institut allemand de normalisation. Président-adjoint du groupe de travail Testing, Supervision and Certification of Earth Building Work. Membre du conseil d'administration de DachverbandLehme.V. Membre de l'ICOMOS-Allemagne (Conseil international des monuments). Membre du conseil d'administration du Comité exécutif de l'ICOMOS ISCEAH (Comité scientifique international sur  le patrimoine architectural de la Terre). Président de la «Technologie ISCEAH».

Table Ronde:

Ouballouk E. Urban planner, urban agency of Errachidia

-  Boussalh M., Directeur du CERKAS, Ouarzazate, Maroc

- Elbouari AAbdeslam: Univsité Hassan II, F.S-Ben Msik, Casablanca, Maroc

 Professeur de l’Enseignement Supérieur à la Faculté des Sciences Ben M’Sik, Université Hassan II de Casablanca est né à Chefchaouen en 26 décembre 1966, marié et père de deux enfants. Titulaire d’un doctorat d’Etat en physico-chimie des matériaux (Université Hassan II, Mohammedia, 2005). Depuis 2009, il est Directeur du Laboratoire de Physico-Chimie des Matériaux Appliqués (LPCMA) et Coordonnateur du Master Spécialisé Génie des Matériaux et Energie. Sa production scientifique est de plus de 30 publications et 5 brevets à l'échelle nationale et internationale. Domaine de compétences/centre d’intérêts : Physico-Chimie des matériaux, stockage thermique, efficacité énergétique. 

- Nuria Sánchez Muñoz: Laboratoire CRATerre Ecole Architecture, Grenoble France)

Architecte est diplômée depuis 2004 de l’Universidad Politécnica de Madrid. Elle a collaboré à plusieurs cabinets d’architecture dont Artefacto Arquitectos à Madrid, Valode & Pistre à Paris et John O’Neill and Associates à Dublin. Ces trois premières expériences professionnelles l’on convaincue de revoir son parcours d’architecte pour se tourner vers la Coopération et l’amélioration de l’habitat. A partir de 2008, elle s’engage dans des projets en Afrique qui la mèneront au Ghana d’abord, où elle contribue à la construction d’une briquetterie pour une coopérative de 26 femmes, puis au Sénégal ensuite, où elle gèrera plusieurs projets pour l’ONG Architectes Sans Frontières, dont la réalisation des « Maisons à Eau ». Cette dernière expérience la conduit à CRATerre, pour suivre le Diplôme de Spécialisation en Architecture entre 2012 et 2013. Elle collabore depuis aux activités de l’équipe CRAterre à travers des recherches, publications, enseignements et projets de terrain, en Gambie et en Tanzanie en particulier. Elle a supervisé la construction du nouveau centre d’information touristique de Kilwa en 2015.

 - Odghiri Moulay Abdellah: Architecte Manosque, France

Architecte urbaniste et gérant de son cabinet en France, après avoir acquis plusieurs années d’expérience en Allemagne et au royaume uni. Né en 1971 et ayant grandi dans un des ksour de la province de Tinghir, la terre battue compressée, briques en terre séchées au soleil, enduit terre paille était les seuls matériaux de construction qu’il a connue pendant son enfance. Ce qui influencé ses orientation et intérêts architecturaux pendant ses études en Allemagne. Durant son parcours professionnel en Europe, il utilisa ce matériau de construction modernisé et réactualisé, avec des techniques perfectionnant le mélange et améliorant la procédure de compression et les forme du coffrage. Président de l’association Intercontinental Village qui s’intéresse au patrimoine architectural et urbain du Maroc présaharien, Moulay Abdallah ODGHIRI est fortement impliqué dans sa région natale Draa-Tafilalet. Il prépare actuellement une thèse de doctorat en sociologie urbaine, sujet est «les mutations socio-spatiales dans le Maroc présaharien, le cas de la ville de Tinghir ».